Carrés magiques de Dirichlet

par Olivier Druet

Un carré magique de Dirichlet est une grille carrée que l’on essaie de remplir de sorte que chaque case soit la moyenne de ses quatre cases voisines. Pas si simple ?

Ce jeu est un modèle simplifié d’un problème classique en mathématiques (le problème de Dirichlet). Après une description et une introduction au jeu (avec un défi : remplir un carré magique), Olivier Druet s’intéresse à l’origine historique du problème, puis à quelques questions qui émergent. Les réponses sont présentées en dernière partie, en s’appuyant en particulier sur un programme Scratch.

Olivier Druet est directeur de recherche au CNRS (Institut Camille Jordan, Université Lyon 1).

Cet exposé peut aisément être découpé et vu en plusieurs fois :

  • de 0’ à 5’ : introduction au problème se terminant par une énigme.
  • de 5’ à 13’30″ : origine historique du problème (pouvant donner des idées pour résoudre l’énigme).
  • de 13’30″ à 16’ : 3 questions autour de ces carrés.
  • de 16’ à 20’15 puis de 20’15 à 26’42 : un outil mathématique fondamental, le principe du maximum, expliqué sur ce modèle simple. Cela permet de répondre à une des questions posées.
  • de 26’42″ à la fin : comment remplir un carré de Dirichlet avec Scratch ?

Pour aller plus loin:

Ressources complémentaires :

  • le programme Scratch permettant de remplir un carré de Dirichlet 3×3 : cliquez ici

4 commentaires pour “Carrés magiques de Dirichlet

      1. Bonjour,

        Merci beaucoup pour ce programme, plus efficace qu’avec Scratch et qui va permettre de jouer avec ces carrés
        magiques. Il faut juste remarquer que, si j’avais choisi des nombres au bord de sorte que la solution soit entière, ce n’est évidemment pas toujours le cas. Et le programme, en arrondissant, ne donne pas une solution exacte à tous les coups (mais il s’en approche).
        Encore merci,

        Olivier Druet

        1. Merci pour le retour.
          Il est bien dit dans la vidéo que la solution n’est qu’approchée le plus souvent.
          Et la recherche de solutions exactes peut être un jeu abordable pour les élèves dès le primaire…
          Cordialement,
          Roland Dassonval.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’hésitez pas à suggérer des ressources complémentaires et éventuellement les envoyer par mail pour qu’elles soient partagées sur le site.