La beauté de l’abstrait

par Ana Lecuona

Treize minutes Marseille : Petites conférences pluridisciplinaires rythmées, 13 minutes par orateur. Ici, Ana Lecuona s’interroge sur la beauté des mathématiques.

Dans l’imaginaire collectif, les mathématiques évoquent beaucoup de sentiments. Elles sont considérées par beaucoup comme dures, difficiles, arides, incompréhensibles… pour d’autres elles ne sont qu’un outil, un mal nécessaire avec des applications intéressantes et même importantes, à oublier sinon. Mais l’histoire ne finit pas là. Les mathématiciens savent que les mathématiques sont belles. Qu’est-ce que cela veut dire ?
Ana G. Lecuona a fait son doctorat à Pise. Depuis 2012, elle est Maître de Conférences en mathématiques à Aix-Marseille Université et rattachée à l’Institut de Mathématiques de Marseille. Elle s’intéresse à la topologie en petite dimension, en particulier à la théorie des nœuds.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N’hésitez pas à suggérer des ressources complémentaires et éventuellement les envoyer par mail pour qu’elles soient partagées sur le site.